Top

Destination La Réunion pour 10 jours à Saint-Pierre au Sud-Ouest puis 10 jours à Saint-Gilles les Bains plus au Nord. On y prévoit quelques bonnes randonnées car La Réunion est avant tout connue pour ça, puis beaucoup de farniente dans une jolie villa où nous serons sept à profiter des couchers de soleil au bord de la piscine.

Après un vol dans un avion des années 90 avec Air France et leur système multimédia qui ne fonctionnait pas (spoiler : le vol retour sera pire), on profite des plages de l’Hermitage et du Trou d’eau pour s’habituer au climat et se remettre des 2 heures de décalage horaire avant la randonnée la plus intense du séjour…

Piton des Neiges

16km – 6h20 – 1640m D+

Ça fait plusieurs semaines qu’on se prépare psychologiquement et physiquement (pour certains) à l’ascension du Piton des Neiges et le jour est enfin arrivé. On prend la direction de Cilaos via la route aux 400 virages et on gare notre voiture sur le parking Le Bloc ; c’est aussi un arrêt de bus et certains conseillent de se garer à Cilaos puis de prendre un bus pour éviter les vols qui arrivent parfois.

On se retrouve dans un nuage pendant la traversée de la Forêt de la Mare à Joseph, l’ambiance y est digne d’un film avec une végétation dense, pleine de mousses, de lianes et de grandes fougères.

Après environ 1h30 de marche avec un fort dénivelé, on sort du nuage et la luminosité du soleil qui se couche doucement nous donne le dernier élan de motivation nécessaire pour apercevoir le refuge de la Caverne Dufour où nous allons passer une courte nuit.

Arrivés au refuge on découvre que notre guide (à ce moment-là on n’était plus sûrs d’être amis) s’est trompé de jour pour la réservation, que le refuge est complet et que nous allons peut-être passer la nuit sur les tables du réfectoire…

Finalement, après un dîner bien copieux, on a confirmation qu’un groupe semble avoir abandonné et nous permet de dormir dans un des lits superposés à trois étages. Les lits grincent à la moindre respiration, nous sommes dans des chambres de 9 et malgré la fatigue, la nuit va être très très courte…

3h00

3h00, les réveils sonnent pour les plus motivés dont on fait partie. Une barre de céréales, un peu d’Isostar dans les CamelBack et des lampes fixées là où on peut pour guider nos pas entre les cailloux sous une brume et une température d’environ 5 degrés.

Heureusement, on a prévu le coup et nous avons des vêtements chauds, des gants, des grosses chaussettes et des vestes étanches. Mon appareil photo et objectif sont également tropicalisés mais la brume qui se dépose sur l’objectif ne va pas m’aider pour les premières photos de nuit.

Partis à quatre, nous arrivons au sommet à trois une 1h40 plus tard ; on a dû garder un rythme soutenu pour ne pas louper le lever de soleil.

Le vent, le froid et les nuages découragent rapidement certains randonneurs qui redescendent rapidement au gîte ; avec un peu de patience, ils auraient pu voir le soleil passer les nuages et profiter d’une vue de dingue sur le cirque de Cilaos.

On reste au moins une heure au sommet à profiter du moment, faire beaucoup trop de photos et sautiller pour se réchauffer, puis les nuages reviennent pour nous dire qu’il est temps de redescendre.

Arrivés au gîte on est témoin du ravitaillement par hélicoptère ce qui nous aide à comprendre le prix du petit déjeuner : 7 € pour 3 tranches de pain de mie et un café.

On ne s’attarde pas au gîte et on se lance dans la descente avant de nous endormir debouts.

Vacances Part. II

Pour notre première journée à sept, on se rend à Grande Anse. Une des rares plages autour de Saint-Pierre ; la baignade en dehors de la « piscine » est interdite à cause des requins, mais le sable est fin et le soleil au rendez-vous.

Piton de la Fournaise

13km – 4h10 – 570m D+

Après un passage chez le boulanger pour faire le plein de viennoiseries et sandwichs, on passe du paysage verdoyant de la plaine des Cafres où les vaches broutent tranquillement à un paysage de plus en plus désertique de la Plaine des Sables en s’approchant du Piton.

Depuis le parking du Pas de Bellecombes, le Piton de la Fournaise semble être à portée de mains mais il faut un peu d’efforts pour y arriver…

Une fois sur la pente du piton, le terrain est fait de pierres de lave coupantes et de petits cailloux qui roulent sous les pieds. Il faut rester attentif en permanence et c’est quelque chose d’épuisant sur le long terme.

Après 2 bonnes heures de marche, on arrive au sommet du Cratère Dolomieu pour un déjeuner bien mérité. Le sommet est très régulièrement sous les nuages et c’est une chance de le voir entièrement.

Depuis l’éruption de 2007, le cratère fait 1000 mètres sur 750 mètres de surface et 350 mètres de profondeur

Derrière nous, le Piton des Neiges

Avant de remonter les remparts du Bellecombe, on fait un arrêt sur un des nombreux volcans qu’il y a sur la plaine : Formica Léo. On apprendra après qu’il est déconseillé de descendre dans le cratère ou même d’y monter car il s’abîme rapidement avec le passage.

Pour reprendre des forces on s’arrête au gîte du volcan à environ 2km du parking et on fait un second arrêt plus tard au Cratère Commerson profond de 230 mètres.

Presque tout le monde dort dans la voiture alors qu’on passe à nouveau la plaine des Cafres qui est sous les nuages

Deux jours après la montée du Piton de la Fournaise, on a rendez-vous à 6h00 à l’aéroport de Saint-Pierre pour faire le tour de l’île en hélicoptère !

Il y avait énormément de reflets dans les vitres de l’hélicoptère, je n’ai donc pas fait beaucoup de photos mais l’expérience était vraiment dingue tout comme les sensations lorsqu’on descend dans le Trou de Fer, accessible uniquement de cette manière.

On profite d’être debout si tôt pour passer au bord de mer acheter du poisson et des légumes frais

Le lendemain, c’est repos au bord de la piscine et une petite escale à la cascade Langevin qui est accessible en voiture. On essaye de s’en approcher un peu plus mais c’est difficile d’accès

Cirque de Mafate

18,5km – 6h00 – 1800m D+

Pour notre dernière grosse randonnée, on part à la découverte du cirque de Mafate qui compte environ 700 habitants répartis dans une dizaine de communes (îlets). Tout se fait uniquement à pied ou par hélicoptère pour le ravitaillement.

On fait l’aller par le sentier Augustave et le retour par le sentier Scout avec une nuit à Îlet  à Malheur les Bas.

Entre les araignées et les tangues, on est bien accompagnés sur le chemin

Avec un peu de retard à cause de notre départ tardif, on fini par arriver juste avant la tombée de la nuit dans notre gîte où on passe une très bonne soirée accompagnée du rhum arrangé aux plantes de notre hôte et d’un bon cari aux poulets de Mafate.

On passe une bonne nuit de repos malgré les hurlements des coqs et c’est reparti avec les courbatures de la veille

La première partie est très abrupte, on marche en silence en pensant à la superbe villa qui nous nous attend à Saint-Gilles les bains.

La fin de la randonnée est plus facile et quelques nuages nous font de l’ombre pour nous rafraîchir. On sort le drone pour prendre des plans sur une impressionnante crête et on rejoint le parking après un dernier effort.

On fait un détour par Hell-Bourg considéré comme un des plus beaux village de France, mais c’est surcoté à nos yeux en dehors des maisons créoles traditionnelles.

Dernier stop sur le chemin pour apercevoir le Voile de la Mariée

Les prochains jours seront rythmés par les volleys dans la piscine, les apéros, les parties de mölkky, les bons repas, les après-midis à la plage bien que ça ne soit pas le meilleur atout de l’île et quelques soirées… c’est le minimum après les grosses randonnées et les réveils un peu trop tôt !

On profite d’un après-midi nuageuse pour aller chercher quelques souvenirs à la vanilleraie du Grand Hazier et à la boutique de rhum Savanna.

Tous les soirs, on essaye de rentrer pour profiter du coucher de soleil sur l’océan Indien

Après ces jours difficiles, il est temps de passer une dernière soirée à la Villa dont on aura profité à fond, faire un aqua-volley, prendre l’apéro, faire un aqua-volley, faire ses valises, faire un aqua-volley, prendre l’apéro, faire un aqua-volley, préparer un festin, faire un aqua-volley…

5

Commentaires :

  • CLH

    4 janvier 2020

    Somptueux comme d’habitude
    BRAVO Robin

    reply...
  • Clover

    5 janvier 2020

    Super résumé de ce séjour à la réunion.

    reply...
  • ollivon Sylvana

    14 janvier 2020

    bonjour Robin , quelles belles prises de vues !!! magnifique !!! on va s’inspirer de ces belles randos pour nous y aller en fin d’année
    merci et continue à nous faire réver avec ce blog de vos beaux voyages !!! Sylvana

    reply...
  • Joëlle

    15 janvier 2020

    Comme un pro ! J’ai adoré le résumé de votre séjour sur l’île de la Réunion. Pendant presque 20 ans, je suis venue chaque année en vacances. J’y reviens mais moins assidûment… juste pour y rencontrer ter des amis. J’espère que vous y retournerez car il y a tant de choses à découvrir…

    reply...
  • Salmon

    15 janvier 2020

    De superbes photos qui me rappellent d excellents souvenirs pour y être allée en 2017 et 2018 et tout à fait d accord avec vous pour la surcote d HelloEnvoyer Bourg.
    Merci encore pour votre partage

    reply...
  • Martine

    16 janvier 2020

    Bonjour,
    Juste magnifique!
    Nous étions à la Réunion il y a encore 15 jours…
    Que de souvenirs ravivés en lisant votre résumé tellement bien écrit et illustré. Bravo!!
    Suite à une entorse à la cheville je n’ai pu faire toutes les randonnées prévues. Je les ai vécues à travers votre reportage. Merci.

    reply...
  • Gross

    16 janvier 2020

    Magnifique ! Bravo !

    reply...
  • nice

    17 janvier 2020

    bravo très belles photOs, cela m’a rappelé des souvenirs pour y avoir été en 2014, bien que mon compagnon de l’époque ne voulait pas faire de randonnées….
    NOUS avons fait d’autres visites, dont celle du tour en hélicoptère (bapteme) c’est formidable pour découvrir cette île.

    reply...
  • Magali

    19 janvier 2020

    Magnifique voyage et souvenirs de notre séjour en Février 2019 à travers vos magnifiques photos🤩 Merci pour ce magnifique moment partagé à travers votre séjour sur mon île 🏝🌋💞

    reply...
  • Didier Carret

    26 janvier 2020

    Très belle description, très beau reportage des richesses de la Réunion.
    Y étions pendant 3 semaine en août 2019
    Didier

    reply...

Écrire un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :