Top

Arriv√©e vers 18h30 √† l’a√©roport de Singapour et premier choc : pas de ¬ę¬†Taxi ! Taxi !¬†¬Ľ qui se battent pour vous. Deuxi√®me choc : le m√©tro…

C’est grand, c’est propre, c’est enti√®rement climatis√© et √ßa fonctionne bien. Le prix des tickets est fix√© en fonction de l’arr√™t : il faut 30 secondes pour prendre un ticket dont le prix est d√©gressif si on le r√©utilise.

40 minutes et nous voil√† au cŇďur de Chinatown pour y chercher notre h√ītel (Opera House).¬†On commence √† avoir nos habitudes : on pose les sacs et on part se balader

Ça change de Bali ou tout est fermé à 21h00 ; grosse activité nocturne et des ouvriers travaillent encore à 22h.

On trouve une rue avec une vingtaine de stands qui servent à manger et à boire. Les tables, couverts et plateaux sont partagés entre tous les stands et on peut composer son repas en fonction des spécialités de chacun.

On ne s’√©ternise pas, une grosse journ√©e nous attend le lendemain.

Premier jour

Petit-d√©jeuner dans Chinatown, il y a d√©j√† du poulet et des fruits de mer au menu. On se contentera de brioches √† la saucisse.¬†Ensuite, direction le Zoo : on a achet√© nos tickets sur internet la veille (28‚ā¨/pers pour 2 parcs). Apparement c’est le plus beau zoo du monde.

Ensuite on prend des pass ¬ę¬†Navigo¬†¬Ľ illimit√©s. C’est 26$ pour 2 jours et 30$ pour 3 jours (15/18‚ā¨), mais on r√©cup√®re 10$ quand on rend le pass !

Il y a √©galement les tickets classiques avec une consigne de 0,10$ si on les rend et 0,10$ de remise si on l’utilise 6 fois (ils sont rechargeables) ! Prends en de la graine RATP !

C’est grand, il n’y a pas trop de monde, les animaux sont assez proches et leur habitat plut√īt bien recr√©√©s. Si vous n’aimez pas les photos d’animaux, passez 10 photos ūüėČ

Rendez-vous en métro à la station Ang Mo Kio, puis à la station des bus à deux rues. Prendre le bus 138 qui vous dépose directement devant les portes du zoo.

Les pandas sont dans un parc annexe (d’o√Ļ le ticket 2 parcs) avec des animaux moins int√©ressants (beaucoup de poissons…) et une ballade en bateau √† 5$ (qu’on √©vitera) : l’art du business.

Little India

Au retour, apr√®s une petite pause √† l’h√ītel, on va voir ce qu’il se passe √† Little India (le quartier Indien…). D√©s la sortie du m√©tro on est dans l’ambiance.

L’activit√© y est tr√®s importante et la quantit√© de nourriture compl√®tement folle.

On se rend dans le Hawker Center du coin. Il y’a une dizaine de grands Hawkers Centers dans Singapour : c’est des b√Ętiments ouverts o√Ļ sur plusieurs √©tages on trouve des produits frais, des restaurants, des v√™tements et tout ce qui s’ach√®te en g√©n√©ral…

Des dizaines de restaurants, chacun sa spécialité et des centaines de clients, chacun son restaurant préfèré.

Apr√®s l’ap√©ro sur un stand qui ne fait que les boissons, on prend des cheese-naans dans un stand qui ne fait que les naans.

Ensuite on rep√®re un plat sur des tables et on commande la m√™me chose. C’est du riz, des l√©gumes, plein d’√©pices et un morceau de poulet : normalement c’est pour une seule personne…

Le vendeur du plat nous dit qu’il n’a pas d’eau pour qu’on lui ach√®te une bi√®re, mais on voit les bouteilles dans ses frigos…

On repart le ventre plein et l’activit√© ext√©rieure ne diminue pas.

Marina East & South

Deuxi√®me jour : on prend le m√©tro en direction du centre ville et en faisant attention de ne pas transporter de Durian (un fruit qui sent tr√®s fort et interdit dans le m√©tro)…

Pas de chance, il pleut. On sort nos k-way de touristes.

Une couleur de frangipanier qu’on ne connaissait pas encore !

Le th√©√Ętre On The Bay et son architecture inspir√© par les durians

On arrive au centre commercial Marina Bay Sands. Un petit centre commercial des plus banals, pour une clientèle aux revenus modestes.

Il y a même une annexe extérieure pour les plus démunis.

Chinatown

Après la découverte des Hawkers Center on repart déjeuner dans Chinatown (à 15 minutes seulement).

M√™me principe √† chaque fois. La diff√©rence ici c’est qu’il n’y a pas d’Indiens qui viennent manger, contrairement aux asiatiques dans Little India.¬†On go√Ľte du canard r√īti √† la sauce soja (du canard laqu√© ?).

Un caf√© √† la Singapourienne et c’est reparti.

Marina Bay Sands

Le ciel se d√©gage, c’est le moment de monter en haut du Marina Bay Sands H√ītel. 2600 chambres, 57 √©tages, plus longue piscine en altitude du monde (146 m√®tres).

Certaines parties du b√Ętiment sont compos√©es de facettes de m√©tal suspendues : √ßa bouge avec le vent et √ßa fait son petit effet.

26 dollars par personne pour monter tout en haut, l’acc√®s √† la piscine et au jardin sont r√©serv√©s aux clients de l’h√ītel : ambiance Tour Eiffel.

En 38 secondes et sans secousse, on monte les 56 étages.

La vue est plut√īt impressionnante.

The Helix Bridge (photo de droite) : il repr√©sente une branche d’ADN.

On redescend en direction du jardin, l’occasion de constater les probl√®mes de circulation dans les rues √©troites de Singapour.

Gardens by the Bay

On peut se balader dans les jardins tr√®s fleuris et reposants mais il faut payer pour monter en haut des ¬ę¬†arbres¬†¬Ľ. Le plus gros est un restaurant.

On termine la journ√©e √† la Golden Mile Tower pour acheter nos billets de bus pour Malacca : il y a des agences de voyage au pied. √áa commence √† 22$ pour un d√©part √† 8h00 mais on prendra les bus de luxe avec choix de l’horaire pour 25$/pers.

Sur le retour, on goutte une sp√©cialit√© de porc qui m’aguichait depuis notre arriv√©e.

Et on termine au McDo avec un burger quasiment immangeable tellement il était épicé !

Direction Malacca

Dernier repas dans un restaurant sp√©cialis√© en Dim Sum (bouchers vapeur). C’est le Tak Po, rue Smith Street, il y a beaucoup de locaux qui y mangent. Il est 12h20, Il nous manque 1$ pour payer notre d√©jeuner (qui pouvait pr√©voir que les cacahu√®tes et les lave-mains¬†gentiment¬†pos√©s sur la table √©taient factur√©s !), c’est la course, le bus part √† 13h00…

Un changement de métro, beaucoup de stress et quelques centaines de mètres à courir avec les sacs, on arrive à 13h09 et le bus part 2 minutes plus tard. Ouf

Bilan de Singapour : financi√®rement on aura d√©pens√© autant en 3 jours ici que 9 jours √† Bali mais on ne regrette pas. La ville est folle, la culture de la cuisine est impressionnante, l’insouciance financi√®re et √©nerg√©tique tout aussi impressionnante : travaux et nettoyage permanent, climatisation omnipr√©sente, m√™me dans des zones non ferm√©es…

La douane avec le bus est bien organisée et ça va très vite.

O√Ļ on a mang√© √† Singapour ?

  • Chinatown Complex Food Centre¬†: pour manger asiatique
  • Shing Boon Hwa Food Centre : toutes les sp√©cialit√©s indiennes r√©unies.

O√Ļ on a dormi √† Singapour ?

  • Opera House Hotel ¬†: h√ītel tr√®s bien plac√©, prix raisonnable pour la ville.
1

√Čcrire un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoy√© √† nos r√©dacteurs :