Top

Après 4 heures de bus entre Kuala Lumpur et Lumut, il est temps de prendre notre premier bateau. Le ticket coûte 10rm/pers (2.30 €) pour l’aller-retour vers l’île de Pangkor.

En seulement 20 minutes, on arrive au premier arrêt (Sungai Pinang Kecil), le personnel du bateau nous dis « No Pangkor ! Next stop ! » mais notre hôte nous avait prévenu : c’est un village de pêcheurs, peu de touristes descendent au premier arrêt.

La guesthouse Pangkor SPK est à 2 minutes de la jetée, ça ne paye pas de mine de dehors (surtout avec les volets fermés pour la chaleur) mais la décoration intérieure est très soignée.

Parfois la famille de la propriétaire est de passage et ça se voit à l’entrée 🙂

Joyce a de très bons conseils et elle aime les annotations un peu partout dans la maison.

Premier jour : on profite de la boulangerie qui est à 3 mètres et on essaye de passer à côté des petits pains à la saucisse, au poulet ou au curry pour le matin. Le reste est très bon pour le petit déjeuner.

Un ami de Joyce nous « prête » son scooter (40rm : trois fois plus cher qu’à Bali) et on file en direction de Pasir Bogak, une des plus jolies et grande plage de l’île.

On trouve une place tranquille à quelques minutes de l’agitation, mais les bateaux-taxi et les bateaux-banane ne peuvent pas s’empêcher de passer à 10 mètres du bord.

Il y a beaucoup d’Indiens en week-end qui sont particulièrement chaud du maillot de bain et vraiment intrigués par les occidentales en bikini…

Une petite échoppe propose des burgers, même si c’est loin des burgers européens, ça fait l’affaire.

C’est le week-end, pas mal de « monde » commence à arriver : des étudiants, beaucoup d’Indiens et un groupe de femmes qui se baignent entièrement voilées, on pourrait les plaindre à première vue, mais ça ne les empêche pas de bien rigoler.

Le désespoir en partant quand on voit l’état de la plage… les locaux ou les touristes du continent qui viennent le week-end n’ont aucune pitié à laisser tous leurs déchets sur place.

Deuxième jour

Réveil à 6h30 pour aller voir le soleil se lever du côté des pêcheurs. L’accès aux bateaux  se fait par le garage des habitants : je m’aventure.

On est dimanche, presque personne ne revient de la pêche aujourd’hui mais un monsieur à visiblement ses petites habitudes.

Plus loin, quelqu’un me fait un signe vers une petite porte… c’est encore un accès vers les bateaux amarrés.

Il est 7h30, les cafés sont ouverts, les habitants font leur courses chez le maraîcher, il y a déjà des nouilles au menu. Je rentre.

Joyce nous propose de goûter le pain Chinois : le paw. Celui-ci est nature mais légèrement sucré.

On reprend le scooter vers une autre plage : Coral Beach, en espérant que ça soit plus calme que la veille.

En dessous d’un manguier, notre seule activité de la journée : compter les bateaux 🙂

La plage et l’eau sont vraiment bien mais il faut oublier les poissons et les coraux, même vers la petite Coral Island à 500 mètres (accessible à la nage ou en taxi-boat).

On mangera au Daddy’s Cafe : pas mal du tout et pas trop cher.

Retour au village et toujours quelques spécimens de chiens pure race de concours qui se baladent.

Trois nuits sur l’île de Pangkor et il est déjà temps de partir.

Le côté Sungai Pinang Kecil est vraiment très très calme ; presque personne vit du tourisme donc personne ne vous sollicite pour rien. Il n’y a pas de touristes non plus qui préfèrent être au bord des plages ou à Pangkor City. On peut voir la vraie vie des gens au cours de la journée qui vaguent à leurs occupations (toujours tranquillement) et se retrouvent le soir dans les quelques restaurants. À 15/20 minutes de scooter vous avez de très belles plages et même la possibilités de faire des treks dans la jungle (une prochaine fois, peut-être).

Le soir, on prend un « roti » à emporter pour accompagner notre plat dans un restaurant (on adopte les habitudes asiatiques).

Départ vers Cameron Highland :

  • Ferry vers Lumut : 11h40 -> 12h00
  • Bus vers Ipoh (8,50rm) : 12h30 -> 14h40
  • Car vers Cameron Highland (18,50rm) : 15h00 -> 17h10

Où on a dormi à Pangkor ?

  • Pangkor Guesthouse SPK  : petite guesthouse au centre du village ; l’accueil est parfait avec plein de bons conseils.
3

Écrire un commentaire