Top

Jour 11

Six heures, c’est le temps qu’il nous faut pour rejoindre El Nido depuis Coron. Un repas est servi et on a de la place pour dormir, ça nous aide à patienter.

On avait réservé au Mando Mango Inn sur Corong Corong Beach, mais notre chambre ne nous plaît pas et on est trop loin des restaurants. Après un aller-retour sur la plage on repère un hôtel bien bien mieux (Ambiance Place) et qui nous propose un bon prix : 2150 pesos/nuit (35 €).

Jour 12

On réserve un scooter avec l’hôtel pour 500 pesos, c’est un peu cher, mais plus difficile à négocier pour une seule journée et on se dirige à 25 km au nord pour passer la journée à Nacpan Beach. Il y a évidemment un droit d’entrée de 50 pesos par personne.

On n’avait jamais marché sur un sable aussi chaud, impossible d’y rester pieds nus. La plage est très grande, il y a quelques restaurants tout le long et l’eau est évidemment à température parfaite. On y voit les premières méduses du séjour, elles sont toutes petites et picotent légèrement quand on les touche.

Un apéro, du calamar grillé, une sieste sur des transats et quelques séances de baignade plus tard, c’est l’heure de rentrer. L’ensemble chez Ruby Restaurant nous aura coûté seulement 13 euros.

La plage de Las Cabanas est célèbre pour ses couchers de soleil, on tente l’expérience et on n’est pas déçus. L’ambiance festive n’est pas extravagante, les bars proposent des happy hours et la vue est juste parfaite.

Jour 13

Par manque de temps et pour faire simple, on réserve un « island hopping » avec l’hôtel. Pour 5000 pesos (80 €) ou aura le droit à une journée sur un bateau privatisé et un barbecue/festin le midi. Départ à 8h00 car on ne peut pas faire plus tôt ici apparemment. Cette fois, il n’y a aucuns frais supplémentaires pour accéder aux lieux.

Le programme de la journée : Big Lagoon, snorkeling à Shimizu Island, Secret Lagoon et tour de kayak (300 pesos !) à Small Lagoon. On a demandé de ne pas avoir trop de monde, du coup le capitaine s’arrange pour être en décalage des tours classiques.

Le bateau tout seul au milieu, c’est nous 😉

Papaya Beach : accessible uniquement par la mer, elle est calme, le plastique y est interdit et il y a une petite hutte qui vend boissons et snacks.

Jour 14

L’hôtel a beau être très propre et récent, la qualité de l’eau est la petite surprise du chef. Il y a également de nombreuses coupures d’électricité sur l’île : les hôtels haut de gamme ont des groupes électrogènes. Heureusement, la vue au petit déjeuner rattrape tout.

Pour notre dernier jour, on loue un kayak pour 600 pesos (on ne trouve pas moins cher) pour passer la journée à Papaya Beach. Il faut environ 30 minutes à bonne allure pour atteindre la plage.

Manque de chance c’est le jour que j’ai choisi pour faire une petite intoxication alimentaire… je passe l’après-midi en PLS sur la plage. Après ça on a les 30 minutes de kayak pour rentrer et je peux enfin finir mon agonie dans le lit.

Jour 15

Cette fois, on prend le temps de trouver un tricycle par nos soins et non avec l’hôtel ; difficile de négocier pour l’aéroport, ils nous montrent tous un papier avec des destinations et des prix fixes, ça sera 300 pesos (5 €).

Direction l’île de Cebu en 3H30 avec Swift Air pour 95 € par personne.

Où on a mangé à Coron ?

Où on a dormi à Coron ?

  • Ambiance Place  : chambre confortable et petit déjeuner correct, à deux pas de la mer.
2

Écrire un commentaire