Top

On arrive au port du PirĂ©e vers 22h00 et on rĂ©serve un taxi Ă  l’aide de l’application de VTC locale (Beat) qui nous emmène vers le centre animĂ© d’Athènes : Psii oĂą se trouve notre Airbnb. Sur le coup le quartier nous inquiète un peu mais on ne regrettera pas notre choix.

Après une bonne nuit, on commence notre journĂ©e avec un petit dĂ©jeuner dans une boulangerie très connue de la ville. Beaucoup de Grecs viennent y boire un jus d’orange frais et manger une bougatsa : un feuilletĂ© Ă  la crème pâtissière vraiment très bon.

Bougatsa en haut de la photo, feuilleté aux épinards en bas

On se balade dans le quartier et on descend la rue Evripidou oĂą il y a une grande quantitĂ© de magasins dont chacun a sa spĂ©cialitĂ© : Ă©pices, charcuterie, fruits secs, cuir, vannerie, ustensiles de cuisine… Ă€ première vue ça pourrait ressembler Ă  un coin touristique mais c’est avant tout pour les athĂ©niens.

Un peu plus bas, on arrive aux halles municipales où il y a un énorme marché. Séparées en deux grandes parties on y trouve essentiellement du poissons et de la viande.

On change de quartier pour Monastiráki qui est plus touristique et moins traditionnel. On constate qu’il y a malheureusement beaucoup d’immeubles en très mauvais Ă©tat Ă  Athènes.

Si vous voulez repartir avec des bibelots il y a un marché aux puces

Si vous préférez les sandales en cuir sur-mesure il y a un très célèbre fabriquant qui a chaussé de nombreuses célébrités

On monte ensuite vers Plaka, le quartier ou l’architecture se rapproche des Cyclades et on fait une pause dĂ©jeuner dans un très bon restaurant qui sert des plats traditionnels faits maison et du vin grec. En plus il est un peu Ă  l’Ă©cart de la foule ce qui ne nous dĂ©plaĂ®t pas.

L’après-midi, après un passage par la porte d’Hadrien on va faire une petite sieste dans le parc national de la ville bien qu’il y ait très peu d’endroits pour s’allonger tranquillement.

Ça nous permet de patienter pour assister Ă  la relève de la garde prĂ©sidentielle devant le parlement. Ce sont des jeunes en service militaire qui occupent cette place et qui sont relevĂ©s toutes les heures après une chorĂ©graphie millimĂ©trĂ©e. Une fois en place, un gradĂ© vient vĂ©rifier leur tenue et les ajuste s’il le faut.

Selfie avec les soldats en fond : le sport touristique local pour avoir de magnifiques souvenirs Ă  montrer au bureau

C’est plein d’Ă©motions et d’appĂ©tit qu’on va manger une glace chez Le Greche qui fait des glaces artisanales avec de vrais ingrĂ©dients (et pas des sirops !). On y retournera le lendemain et le surlendemain pour la glace aux pistaches siciliennes.

On termine la journĂ©e avec un cocktail sur le toit du Couleur Locale et sa vue sur l’Acropole, puis on s’Ă©loigne un peu pour dĂ®ner dans un très bon restaurant de poisson et fruits de mer dans le quartier chic d’Athènes (Kolonáki) oĂą nous Ă©tions les seuls… « moins chics » après une journĂ©e de marche.

Deuxième jour

Il y a certains dimanches de l’annĂ©e ou une grande partie des zones historiques de la ville sont gratuites et l’Ă©conomie n’est pas nĂ©gligeable ! 20 € par personne pour l’acropole et de 5 Ă  10 € pour les autres. C’Ă©tait la bonne surprise de la journĂ©e car nous n’Ă©tions pas au courant. 

Depuis le temps qu’on le voit dominer la ville, il est temps de visiter l’Acropole !

À notre arrivée la quantité de personne sur place est impressionnante mais à notre départ ça semble encore plus fou

On redescend tranquillement et on dĂ©jeune chez Manas Kouzina, une belle dĂ©couverte dans le centre plein de pièges Ă  touristes et un repas copieux pour encaisser les nombreux kilomètres qui nous attendent l’après-midi.

Olympion

Le stade panathenaic

5 € si vous voulez faire une photo dans le stade…

Dernière visite de la journĂ©e après avoir traversĂ© la ville en long et en large : l’Agora et son grand jardin qui l’entoure

Quand je disais qu’on a fait une grosse Ă©conomie :

Dernier détail : la vue depuis notre Airbnb était plutôt cool !

Pendant la journĂ©e, on a repĂ©rĂ© un restaurant avec des bons plats sur les tables. Le cadre ne fait pas rĂŞver mais la cuisine traditionnelle est vraiment très bonne ! J’y ai pris du poulpe en accompagnement de mon calamar : trop de difficile de choisir l’un ou l’autre !

Comme nos visites de capitales sont concentrées autour des repas, on termine en beauté après avoir laissé nos valises chez Athens Lockers car le Airbnb enchaînait une autre location.

Karamanlidika Tou Fany est une charcuterie-taverne oĂą il faut goĂ»ter un maximum de choses prĂ©parĂ©es avec les charcuteries et viandes marinĂ©es maison c’est très bon et ça n’a rien Ă  voir avec ce qu’on a mangĂ© jusque lĂ  ; le plus difficile, c’est de comprendre la carte ! On a pris des feuilletĂ©s aux fromages et viande sĂ©chĂ©e et 2 plats en sauce bien relevĂ©s (photo du dessus). Le dessert ça sera chez Le Greche pour une dernière glace avant le retour en mĂ©tro pour l’aĂ©roport.

Où on a dormi à Athènes ?

Où manger à Athènes ?

  • Bougatsa Thessaloniki  : l’endroit parfait manger une bougatsa et un jus d’orange pressĂ© pour le petit dĂ©jeuner Ă  l’ombre
  • To Kafeneio : restaurant Ă  l’Ă©cart de la foule qui propose une très bonne cuisine familiale
  • Couleur locale : terrasse au top pour boire un verre avec une vue sur l’Acropole
  • Le Greche : des vraies glaces maison ! Mention spĂ©ciale pour celle Ă  la pistache sicilienne <3
  • Barbounaki  : restaurant de fruits de mer et poisson
  • Kuzina  : cuisine traditionelle Ă  prix abordable ! Pas facile Ă  trouver dans le centre touristique
  • Evgenia  : petit restaurant cachĂ© et spĂ©cialisĂ© dans les fruits de mer. Le cadre n’est pas fou mais la cuisine vaut le dĂ©tour
  • Karamanlidika  : restaurant-boucherie très cĂ©lèbre pour la qualitĂ© de sa cuisine ! Le mieux c’est d’y aller en dehors des heures de pointe et goĂ»ter un maximum de choses !
3

Écrire un commentaire