Top

CĂ©lĂšbre atoll privĂ© Ă  50 kilomĂštres de Tahiti appartenant Ă  la famille de Marlon Brando suite Ă  un tournage de l’acteur (louĂ© pour 99 ans, l’atoll reste propriĂ©tĂ© de la PolynĂ©sie), le littoral de Tetiaroa reste accessible aux visiteurs.

Le motu Onetahi accueil l’hĂŽtel de luxe The Brando (comptez 8000 € les 2 nuits pour 2 personnes) et les autres motus sont inhabitĂ©s et prĂ©servĂ©s.

Pour les budgets plus modestes, Tetiaroa est Ă©galement connue pour ses excursions en catamaran. Soit sur la journĂ©e, avec des bateaux qui peuvent accueillir jusqu’Ă  30 personnes, soit sur une nuit ou plus pour mieux encaisser les 4 Ă  5 heures de navigation entre Tahiti et l’atoll. Il y a de nombreuses possibilitĂ©s, les entreprises ont plein de bateaux et travaillent avec plein de capitaines et hĂŽtesses : difficile donc d’affirmer lequel sera mieux que l’autre. En gĂ©nĂ©ral, il faut ĂȘtre minimum 8 pour rĂ©server un voyage et le bateau n’est pas forcĂ©ment privatisĂ©, il peut donc avoir 2 ou 4 personnes de plus que vous ne connaissez pas suivant la taille du bateau.
N’oubliez pas les MercalmÂź, il y a des grandes chances que ça soit utile sur le trajet ; une fois arrivĂ©, le bateau est Ă  l’abri des vagues.

Nous y sommes allés deux fois sur 2j/1n avec :

  • Herevai Charter  : Didier (le capitaine) au top avec ses playlists et Lili, une grande cuisiniĂšre. D’ailleurs je vous conseille de prendre cette option pour Ă©viter de perdre du temps Ă  cuisiner quand on y reste peu de temps.
  • Voile et Lagon  : toujours aussi bien avec Jules notre capitaine qui nous ramĂšnera sans trop de retard malgrĂ© la panne d’un des deux moteurs.

Rimatu’u

Sur deux jours, le programme est bien rodĂ© : dĂ©part vers 5h du matin (si vous avez de la chance, on peut vous proposer de dormir dans le catamaran la veille), un peu de pĂȘche Ă  la traine sur le chemin, arrivĂ©e vers 9/10h et premiĂšre balade jusqu’au grand banc de sable de Rimatuu. Tout ça avec un bon groupe de copains et le week-end au top est dĂ©jĂ  assurĂ©.

L’heure de l’apĂ©ro arrive vite, et si vous avez pensĂ© Ă  tout, ça se passe dans l’eau.

Il faut nous trouvez sur les deux photos suivantes :

La deuxiĂšme fois oĂč nous y sommes allĂ©s, on n’avait plus le droit de traverser le motu car l’association qui gĂšre la prĂ©servation de l’Ăźle demandait trop cher, mais l’accĂšs Ă  l’intĂ©rieur du lagon est toujours accessible en faisant le tour par la plage. À part un raccourci et un ancien village de cultivateur de coprah, on ne loupe pas grand-chose.

#aventurier

Tahuna : l’Ăźle aux oiseaux

Réserve nationale pour les oiseaux de mer, les frégates, les fous bruns, le phaéton à brins rouges, le grÚbe huppé et autres pétrels, on peut faire le tour du motu sans dépasser les piquets qui délimitent le territoire des oiseaux.

Entre deux allers-retour sur terre et un passage sportif au-dessus du rĂ©cif avec l’aide des vagues, on profite de la vie sur le catamaran : l’Ă©chec de la pĂȘche, le snorkeling au milieu des requins, apnĂ©e le long des bouts et le soir ça dĂ©rape un peu avec quelques verres de planteur au Tamure.

En choisissant d’y aller du dimanche au lundi, on Ă©vite une grande partie des visiteurs du week-end et on se retrouve presque seuls au monde. Il faut aussi noter qu’en fonction de la mĂ©tĂ©o, il arrive que des voyages soient annulĂ©s : si vous ĂȘtes en vacances, il y a de quoi faire Ă  Tahiti ou Moorea en derniĂšre minute.

0

Écrire un commentaire