Top

Il nous faudra quatre heures pour arriver à la gare centrale de Malacca, à quelques kilomètres du centre historique. En 30 minutes on change de la monnaie et on prend le bus N°17 en direction du centre ville.

On arrive Ă  la Layang Layang Guesthouse, entièrement rĂ©novĂ©e l’annĂ©e dernière, Ă©quipement dernière gĂ©nĂ©ration partout (un vrai plus pour les douches) et une ambiance zen avec une dĂ©coration soignĂ©e.

Après un premier tour pour changer de l’argent avec un mec louche qui vient d’un coup voir si on Ă©change une grosse somme, une lessive et un apĂ©ro, c’est l’heure de dĂ®ner.

Il y a un marché de nuit, trois jours par semaine dont le dimanche. Beaucoup de monde, une bonne moitié de touristes.

On essaye le « radish cake » : texture pas super agrĂ©able…

On trouve quelques statues de Mister Asia dans Malacca.

Et des vendeurs de tongues qui font leurs devoirs.

II y a un karaokĂ© sur la place principale (sponsorisĂ© par Mr Potatoes…).

Un couple fait un show parfaitement répété.

Premier jour

Le lendemain on prend des vĂ©los Ă  notre guesthouse (10rm/pers) et on part faire le tour de la ville. On commence par le quartier rouge et l’Ă©glise chrĂ©tienne qui date de l’occupation Hollandaise.

Sur la place centrale, les conducteurs de rickshaw font la queue et essayent de sĂ©duire les clients. En plus d’ĂŞtre dĂ©corĂ©s avec goĂ»t… ils ont tous des enceintes très puissantes qui passent des tubes des annĂ©es 90’/2000.

Il y a quelques buildings et hôtels géants qui se construisent en périphérie.

Dans le centre on trouve un bateau-musĂ©e qui retrace l’histoire de la ville, un bateau militaire-musĂ©e, des restes des fortifications de la ville et la tour d’observation Taming Sari.

Une fois passé cette ambiance Disney-Land du centre-ville, on peut se promener dans les quartiers moins touristiques.

Beaucoup de bâtiments abandonnĂ©s, de commerces fermĂ©s, des d’hĂ´tels vides : les touristes restent dans l’hyper-centre pour des excursions Ă  la journĂ©e.

Au coin de la rue Tukang Besi (la rue de notre guesthouse), il y a un petit restaurant toujours plein de locaux, cuisine ouverte et la grand-mère qui fait la vaisselle Ă  une allure folle. C’est pas cher (1,40€ le plat) et c’est super bon. Il faut regarder sur les autres tables pour essayer de comprendre le menu.

Plus loin dans la rue : une mosquée, un temple Hindou et un autre Boudhiste.

Sur la grande place de la Jonker Road il y a un restaurant plutĂ´t bon, c’est le plus grand et il est ouvert que le soir. On peut mĂŞme amener des plats extĂ©rieurs pour 0,10 €.

Il est interdit de fumer dans les rues principales.

Ă€ Malacca, si tu n’as pas ton badge « McDrive VIP », tu as ratĂ© ta vie.

Direction Kuala Lumpur

Le lendemain on prend des tickets de bus à 1,20rm (0,30€/pers) pour retourner à la gare centrale : zéro taxi dans Malacca et des économies. Il y a des cars toutes les heures pour Kuala Lumpur et ça coûte 10rm/personnes (2,30€).

OĂą on a dormi Ă  Coron ?

2

Écrire un commentaire